Les actus

Ligne éditoriale : trouvez votre plage idéale

Élément fondateur de toute communication, la ligne éditoriale apporte consistance et cohérence à vos contenus. Mais comment définir une ligne éditoriale originale ?

Vous l’avez sans doute remarqué cet été encore : certaines plages sont prises d’assaut et il est difficile d’y poser sa serviette. D’autres sont peu fréquentées en raison de spécificités qui ne font pas l’unanimité, telles ces criques peu accessibles, dont certains, pourtant, sont des inconditionnels. Pour employer un terme marketing, ces plages ont tout d’une niche !

Eh bien, pour trouver votre ligne éditoriale, rien de tel, à mon avis, que de se demander : quelle est ma plage idéale ? Et quel chemin dois-je emprunter pour y arriver ?

Je m’explique. Toute entreprise, toute marque, doit prendre la parole au travers de ses supports de communication, print ou web. Pour toucher sa cible et la fidéliser, cette prise de parole doit être originale, distinctive. Elle doit répondre aux attentes, aux aspirations de ses destinataires, tout en exprimant une identité, une personnalité uniques, reconnaissables entre toutes. Pour y parvenir, il est indispensable de définir sa ligne éditoriale. Votre ligne éditoriale, c’est le cap à atteindre ainsi que la manière d’y parvenir.

Une marque bien à sa place

Comment trouver la ligne éditoriale de votre marque ? En allant là où vos concurrents ne sont pas, là où vous êtes reconnu pour votre expertise, vos valeurs, vos spécificités, là où votre marque est à sa place, droite dans ses bottes ! Pour trouver cet espace de plénitude, commencez par observer le paysage dans lequel vous voulez vous inscrire. En termes plus techniques, menez une étude de marché, réalisez votre SWOT, trouvez votre positionnement. Pour ancrer votre marque, votre entreprise, dans le territoire désiré, ce positionnement doit être à la fois simple, original, légitime et stable dans le temps. Il doit servir la perception que vous souhaitez que vos clients ou futurs clients aient de vous au regard de vos concurrents.

Grâce à ce cheminement, à cette ligne éditoriale unique, vous pouvez, j’en suis sûre, devenir pour votre cible une crique convoitée… Pour la mettre en œuvre efficacement, l’idéal est de la formaliser par deux documents de référence (qui peuvent être réunis en un seul) : la charte éditoriale et la charte graphique.

marketing relationnel

Vive le marketing qualitatif !

Sur-informé, sur-sollicité, le consommateur ne sait plus où donner de la tête. Pour le séduire, il est essentiel de bien le connaitre et de créer avec lui une relation personnalisée. Le marketing qualitatif permet de développer et d’enrichir cette relation.

Vous vous désinscrivez régulièrement de newsletters ? Vous êtes un adepte d’Adblock Plus, qui bloque les publicités intrusives ? Alors vous êtes comme beaucoup de consommateurs ou d’internautes aujourd’hui : vous saturez dans ce flot d’informations et de sollicitations. Ce phénomène touche toutes les générations, même les jeunes, qui pourtant naviguent avec plus d’aisance que les autres sur cette toile foisonnante. La preuve, des étudiants m’ont récemment exprimé leur ras-le-bol lors d’un cours de Digital Marketing : « On n’en peut plus de la pub ! On ne sait plus que choisir ! ».
Vous allez me dire, en tant que marque, on n’a pas le choix. Pour survivre face aux concurrents, il faut innover, lancer régulièrement de nouveaux produits… Peut-on échapper à cette course effrénée sans y laisser des plumes ? Revenons-en, si vous voulez bien, aux fondamentaux d’une stratégie marketing : la cible (pour qui ?), les objectifs (pour quoi ?) et les outils (comment ?). C’est désormais largement admis : parler à tout le monde équivaut à ne parler à personne. Autrement dit, le marketing de masse, c’est fini ! Un ciblage pointu, via la segmentation ou l’utilisation des personas, voire une stratégie de niche, associée à un positionnement différenciant, sont aujourd’hui bien plus pertinents.

Connaître le parcours client
marketing relationnelDe la même façon, il est vain de multiplier les outils. Mieux vaut les sélectionner avec soin. Comment ? En analysant le parcours de nos cibles, en s’y adaptant et en s’adressant à elles de manière spécifique. Cette démarche est facilitée par les fonctionnalités offertes par les CMS, les outils de newsletters, comme par les plateformes de médias sociaux. Il est possible d’aller très loin dans la connaissance des internautes et de leurs comportements.
Aujourd’hui, le marketing de masse est détrôné par un marketing qualitatif, relationnel, qui met le client au cœur de la vie des marques. Plutôt qu’adresser à tous une multitude de messages indifférenciés, celles-ci doivent adresser à chacun un message personnalisé, établir une véritable relation.

A lire sur le même thème

Contenus web, faut-il matraquer ou se faire désirer ?

My infographie is rich

Enregistrer

Marketing

Le marketing selon Neata : un autre marketing empreint de valeurs et accessible

Premier cours de marketing, première question aux étudiants : qu’est-ce-que le marketing pour vous ? Première réponse : de la manipulation ! Le décor était planté. Quelques années plus tard, j’enseigne toujours le marketing. Je l’utilise auprès des créateurs et des entreprises pour développer leur activité. Cette affirmation de la première heure me taraude toujours autant … D’où ce blog que je crée pour apporter un éclairage différent, présenter et échanger sur ma vision du marketing : un marketing de valeurs, accessible, autre.

Marketing de valeurs

Comment concilier ce qui est devenu inconciliable dans l’esprit du consommateur : le marketing et la valeur, au sens éthique du terme ? En ne se voilant pas la face, nous ne vivons pas au pays des Bisounours. Une entreprise pour être pérenne doit créer de la valeur au sens marchand du terme. Le marketing est là pour permettre à cette entreprise de développer un produit ou service répondant aux besoins et aux attentes du consommateur. Pour autant, le marketing peut être appréhender comme créateur de valeurs humaines, valeurs sociétales. Comment ? En misant sur le respect de l’environnement, sa préservation, le respect du consommateur, le respect du produit et de son processus de développement. Autant de points sur lesquels je m’arrêterais pour vous proposer un marketing de valeurs, ma vision du marketing. Pas de prosélytisme ici, pas de « j’ai tort, j’ai raison », « il faut que » juste une autre vision, une autre approche, que je souhaite partager.

Marketing accessible

Le marketing est parfois perçu comme complexe. Complexité amplifiée aujourd’hui dans son acception digitale où le vocabulaire abscon foisonne, se multiplie, s’amplifie, grandit, de jour en jour. Chacun apporte sa pierre à l’édifice marquant son passage dans cette sphère où le néologisme est « roi ». Tel le ROI utilisé dans le jargon marketing : qui n’en a pas entendu parler ? Nous y reviendrons plus tard dans une rubrique spécifique les « Gros mots ». Cette catégorie tendra à « vulgariser » le marketing, en décryptant et définissant le vocabulaire qui y est attaché.

Marketing autrement

Afin d’apporter un nouvel éclairage sur ce que peut être le marketing et le rendre accessible, je sourserai, commenterai, décrypterai des tendances et des histoires. Raconter l’histoire de ces entreprises, de ces marques qui ont une approche différente du marketing. Elles se développent en respectant la création et le créateur du produit ou service, le développement de celui-ci, sa distribution et sa communication. Elles respectent également le consommateur à qui est destiné ce produit. Ce consommateur qu’elles servent en répondant à ses attentes et/ou besoins, de belles histoires donc.

J’espère pouvoir nourrir votre réflexion au fil des articles de ce blog, sans aucune prétention ni volonté de convaincre, juste semer quelques idées pouvant faire évoluer le marketing de manipulateur à respectueux, tout un programme !

Le référencement a vécu … vive le référencement !

Sur un marché de plus en plus connecté, bien référencer son site internet reste vital. Mais le référencement n’est qu’un aspect d’une stratégie digitale, qui doit plus que jamais prendre en compte l’attente des clients.

Le paysage du web vit une révolution (je ne vous apprends rien !). Cette révolution entraîne un autre regard sur le référencement. Nous sommes passés d’un objectif prioritaire à un objectif parmi tant d’autres.

Reprenons. Quid du référencement : «L’ensemble des techniques pour améliorer la visibilité d’un site web». En 2014, rendre visible son site reste primordial. Mais être en première page de Google s’avère de plus en plus difficile. Et être bien placé n’est plus un gage de réussite. Les sites internet s’inscrivent dans un écosystème où ils côtoient d’autres présences en ligne auxquelles les internautes accordent tout autant voire plus de confiance. En effet, sur les médias sociaux, la prise de parole n’est pas celle de l’entreprise, unilatérale, mais une prise de parole confrontée à celles d’autres internautes. Si les médias sociaux participent au bon positionnement d’un site, ils viennent aussi concurrencer celui-ci comme source d’informations.

L’ère de l’interactivité
L’arrivée du web 2.0 a replacé le client au centre. Aujourd’hui, le marketing revisite ses fondamentaux. Nous sommes passés d’une information descendante, où les marques parlaient et imposaient leurs produits, leur discours…, à une information interactive où le client réagit, co-construit les produits, construit et déconstruit l’image d’une marque, est de plus en plus exigeant, de moins en moins fidèle.
Et c’est là qu’intervient un élément indissociable du référencement : le contenu. De sa richesse dépend un bon positionnement car les moteurs de recherche veulent répondre à l’attente d’information des internautes. Mais sa fonction va plus loin. Il doit convaincre un internaute qui ne prend plus pour argent comptant l’information diffusée mais compare, se documente, repère ailleurs ce qui lui convient. Les responsables de marque cherchent donc à créer et diffuser du contenu de qualité, interpellant, en adéquation avec leur marque et leur marché, mais aussi à faire s’exprimer et réagir les internautes, avec pour finalité d’inscrire l’ensemble de leurs outils digitaux (sites et médias sociaux) dans un écosystème vertueux.

 

 

 

 

A lire sur le même thème

 

Enregistrer