Être & Mieux-être, total respect !

Un concept global

Etre & Mieux-être c’est avant tout l’histoire d’une belle aventure entrepreneuriale, celle d’Hélène et Frédéric Coisnon. Point de départ, l’envie de créer un espace où le bien être conjuguerait le corps et l’esprit, deux aspects indissociables dans l’esprit de ces créateurs.

 

La création du lieu

De l’idée émerge le tracé d’un lieu où les patients seront pris en charge dans leur globalité. Un lieu où le temps s’arrête. Un lieu mettant l’accent sur l’accueil, la considération, le respect du rythme de chacun, la recherche du mieux être comme premier pas vers le bien être. En janvier 2016, l’espace Etre et Mieux-être est lancé à Morigny-Champigny.

 

Le marketing pour formaliser sans dénaturer

Etude de marché, SWOT, enquête qualitative, faisabilité financière, positionnement … autant d’étapes qui nous ont permis de formaliser et rendre viable le projet. Nous nous sommes attachés à ne pas pervertir l’idée au regard de considérations économiques. Résultat : émergence d’un projet non standardisé et cependant structuré sans être figé, laissant la place à des évolutions et enrichissements futurs. L’accent a été mis sur l’essence même du projet : la complémentarité corps-esprit. En respectant ce fondamental, la création prend toute sa dimension et l’entreprise s’inscrit dans la durée.

 

Du lancement au développement

Le fil rouge et la spécificité de l’approche en font un lieu de prédilection pour une clientèle avertie. L’adéquation de l’offre avec le marché, l’adéquation de l’envie du créateur avec son projet, en font un projet viable et durable. Fort d’une approche atypique, la prise de parole sur les médias sociaux sera aisée avec une stratégie éditoriale réfléchie. Tous les atouts sont réunis pour développer le concept.

Le marketing a été d’une aide précieuse pour développer un concept en ancrant sa genèse dans la réalité du marché. Les maitres-mots : garder l’authenticité du projet ;  écouter l’envie et traduire en réalité terrain ; être attentif aux clients.